Les Maisons du Peuple

 En 1789, le peuple insurgé se retrouvait dans des clubs et des cafés.

Au début du XXème siècle, les ouvriers renforçaient leur solidarité dans les bourses du travail.

En 1936 et en 1968 les usines en grève étaient le cœur de la lutte.
Nos Maisons du Peuple s’inscrivent directement dans cette continuité. Certains bâtiments vides sont occupés, d’autres nous sont prêtés par des sympathisants.

Ces occupations représentent pour nous des réquisitions citoyennes parfaitement légitimes, compte tenu des moyens dérisoires dont nous disposons face à ceux de nos richissimes adversaires. Par leurs dimensions sociales, ces lieux permettent justement de palier aux manquements de l’État.
Alors réapproprions-nous des bâtiments vides, cherchons des personnes qui pourraient nous en prêter, ou cotisons-nous, si nous le pouvons, pour en louer.
Profitons de ces murs pour organiser des actions, accueillir de nouvelles personnes, nous reposer, venir en aide à celles et ceux qui sont en galère, mieux nous coordonner, etc.
Il nous faut poursuivre ce qui se passe déjà un peu partout mais qui menace d’être disloqué si nous ne trouvons pas d’espaces durables.
Reprenons le pouvoir grâce aux Maisons du Peuple !
Maison du Peuple de Saint-Nazaire et alentours 30/01/2019

Rence nous explique pourquoi et comment créer une Maison Du Peuple. Il est à l’origine de l’ouverture de la MDP de Nantes, centre social autogéré ouvert en juillet 2018.

Bravo et merci  à Rence  et à son équipe.

CRÉER C’EST RÉSISTER !  RÉSISTER C’EST CRÉER !


 Être « medic », ça dépend de vous, de votre sensibilité, de votre endurance, de vos limites .
Pour accompagner nos luttes, l’équipe des secouristes, street médic et pompiers bénévoles autogérés ont décidés de mettre leurs connaissances, leurs expériences au service du mouvement social.
Nathalie street médic, Gabrielle et Adèle infirmières et Nassim stagiaire au micro de radio Gavroche.

 

Webmaster : creanims.com