Grève pour le Climat 15 Mars 2019

Grève pour le Climat  !      La Jeunesse est dans la rue !

Vendredi 15 mars plusieurs milliers de jeunes mobilisés à Toulouse .

Fridays For Future♥

20190315_113128

    Équipées d’un micro Loula et Abril ont cueilli et récolté les espoirs et les exigences des acteurs et actrices de ce mouvement Mondial  sans précédent ♥
    En bonus les étudiants et lycéens ont adressé des messages, des conseils éclairés, positifs et déterminés
♥aux Enfants ♥

Et pour commencer ♥ UNE HISTOIRE  pour les grands et les petits offert par un personnage HAUT en COULEUR !
– 1er message d’une série à venir ‘Les Jeunes s’adressent aux enfants’ –

Un grand Merci à lui pour l’histoire, les infos, le message…  pour les grands et les Petits  

🎧 À écouter ! cliques ici ⤵

 

 

Des étudiants des lycéens et des collégiens adressent leurs messages aux plus jeunes 

Messages de Maeva,  Zoé,  et Laetitia qui nous propose un nouvel hymne national
L’hymne de nos campagnes

Loula et Abril au micro ♥ 🎧

 

 

… les prochains podcasts / interviews arrivent … stay connected !

 

Après la Belgique, l’Australie ou la Suisse, les jeunes français rejoignent ce mouvement international lancé par l’adolescente suédoise Greta Thunberg.greta
« Ce n’est pas à nous, les enfants, de faire ça », martèle Greta Thunberg. » J’aimerais que ce soit les adultes qui prennent leurs responsabilités, mais comme personne ne fait rien, on n’a pas le choix », explique la jeune lycéenne de 16 ans devenue une icône de la lutte contre le réchauffement climatique depuis son discours à la COP24, en décembre 2018 →   https://www.youtube.com/watch?v=oCT14DHSz38.

A Toulouse la manifestation organisée par les lycéens et les étudiants a été une réussite.

Ce mouvement mondial s’appelle désormais  Fridays For Future♥.

De l’Australie au Canada en passant par l’Europe, des centaines de milliers de jeunes ont fait la grève de l’école vendredi pour reprocher aux dirigeants mondiaux leur inaction face au réchauffement de leur planète.

Les foules les plus imposantes étaient à Sydney, Berlin, Paris, Bruxelles, Londres, Madrid, Santiago du Chili et Montréal. Mais le mouvement a touché les cinq continents, dans des centaines de villes, même s’ils n’étaient qu’une poignée en Laponie, sur l’île Maurice ou à New Delhi. (source AFP)

« Se battre pour le climat, ce n’est pas uniquement fermer son robinet quand on se brosse les dents ou ne pas laisser la lumière allumée. Pour répondre à l’urgence écologique, nous devons obliger les responsables politiques et les patrons de multinationales à agir. » Maël Gauduchon, lycéen. (source France Info).

Webmaster : creanims.com